Smartseille - EIFFAGE 02

Smartseille, la Marseille écolo 2.0 !

Quand Marseille, ville méditerranéenne avec son climat avantageux, ses paysages magnifiques, ses calanques et ses habitants amoureux de leur ville, rêve développement durable, cela donne Smartseille.

Le « smart » s’invite à Marseille

Smartcity, ou « ville intelligente », désigne une ville qui utilise les nouvelles technologies pour améliorer la qualité de ses services urbains, dans le but d’économiser de l’énergie et d’améliorer la qualité de vie des habitants. En 2009, Marseille, avec l’établissement public d’aménagement Euroméditerrannée et le groupe Eiffage, lance Smartseille, mélange entre ce terme Smartcity et Marseille, vous l’aurez compris !

Le projet s’installe dans le sud du 15e arrondissement, sur une friche industrielle de 2.7 hectares, où se trouvait précédemment une ancienne usine à gaz, site dépollué grâce à des champignons qui ont « mangé » les sols souillés. Une première européenne ! Le projet Smartseille comprend des bureaux, des commerces, des logements et des parkings, pour créer une mixité d’usages et de fonctions pour ses 4 000 nouveaux habitants. Cette volonté de transformer l’îlot en éco-quartier, comme ceux déjà bien implanté dans les pays nordiques et à Berlin, se traduit par différents concepts et innovations.

Parc paysagé - Atelier Jean Mus et Compagnie - Eiffage

L’eau pour refroidir les logements !

La première innovation de Smartseille, c’est l’équilibre énergétique trouvé entre les bureaux et les logements. Grâce à un circuit interne, l’énergie dégagée dans les bureaux permettra de produire de l’eau chaude pour les logements, tandis que l’eau de mer servira à refroidir les locaux durant l’été. Ce système permettra d’économiser jusqu’à 30 % d’énergie et pourrait à terme être utilisé dans toute la ville de Marseille.

Un quartier ultra connecté !

On retrouve une complémentarité logements / bureaux dans les parkings, dont les places seront occupées la journée par les travailleurs, et la nuit par les habitants. Un roulement géré grâce à une application. Le quartier bénéficie de wifi gratuit et une interface connectée aidera les résidents à maîtriser leur consommation d’énergie avec le contrôle de l’éclairage, des appareils domestiques, du chauffage, etc.

Partager une pièce avec son voisin !

Oui, vous avez bien lu ! L’idée est de créer un espace flexible, qui pourra servir aussi bien à un appartement qu’à celui d’à côté. Cela permet de s’adapter aux modes de vie plus contemporains. Cette pièce nomade, partagée par deux logements, pourra être utilisée lors de l’arrivée ou le départ d’un enfant, l’accueil de parents, le désir de bi-résidence, un atelier, ou encore le télétravail.

Smartseille_vue_projet_marseille_architecture_architecte

Photos : pss-archi.eu

Des services à la carte pour les résidents

Les habitants du quartier pourront bénéficier d’un dépôt de pain et de produits de la vie quotidienne, de prestations de services (dépannages, coiffure, pressing, soutien scolaire etc.), garde d’enfants, conseils en économie d’énergie, espaces de co-working et d’associations… Tout cela renforce le lien social, les échanges et la convivialité dans le quartier. L’objectif est de créer une vraie ambiance de village, car Smartseille se rêve en le 112ème village de Marseille.

Moi aussi je veux de l'architecture de qualité !

 

Hôtel et bureaux, par Eduardo Souto de Moura et Sbriglio Architectes

Bâtiment symbole du nouveau quartier, cet immeuble de 13 000 m² abrite un programme mixte : hôtel Bed & Breakfast de 90 chambres et 10 000 m² de bureaux, rachetés par la ville de Marseille pour y accueillir près de 400 de ses fonctionnaires. Des restaurants au rez-de-chaussée éveillent la rue d’activités commerciales. Ce cube rectiligne de béton blanc écologique et de verre a été dessiné par Eduardo Souto de Moura, architecte portugais et Prix Pritzker de 2011 (équivalent du prix Nobel de l’Architecture), associé à l’architecte local Jacques Sbriglio. Sur les quatre faces du bâtiment, 1608 brise-soleils viennent rythmer les façades et souligner ses lignes droites ainsi que son architecture résolument radicale.

 

Hôtel_bureaux_Eduardo_souto_de_Moura_sbriglio_Architectes_Smarseille_eiffage

Photos : Eiffage

 

Bureaux et commerces par l’agence Corinne Vezzoni et Associés

Vient ensuite le bâtiment dessiné par l’agence marseillaise Corinne Vezzoni et Associés, qui avait déjà sublimé le terminus Fourragère du métro marseillais. Par sa position particulière à l’angle du quartier, l’immeuble crée le prolongement des futurs quartiers à venir. Le béton écologique blanc a été utilisé pour les terrasses filantes qui parcourent l’immeuble. Le bâtiment est composé de 5500 m² de bureaux, et accueille le siège régional d’Eiffage Construction Méditerranée. Le rez-de-chaussée quant à lui abrite 500 m² de commerces et restaurants, sous les pilotis qui créent de la transparence vers le centre du quartier.

Bureaux_commerces_-Corinne_Vezzoni_-Associés_smartseille Bureaux_commerces_-Corinne_Vezzoni_-Associés_smartseille

Crédits : Liza Ricciotti

So’View – Logements et commerces par Celina Pigeat, Atelier 82

Au centre de cet ensemble s’insère la tour de logements de l’architecte marseillaise Celina Pigeat de l’Atelier 82. Cette tour de 18 étages à la vue imprenable sur la nouvelle zone urbaine a été baptisée So’View. Sur la centaine de logements qu’elle offre, la moitié sont des logements sociaux. Encore une fois le béton blanc écologique est à l’honneur, appréciable car il reflète la lumière intense que connait le Sud de la France. Des moucharabiehs créent une alternance de pleins et de vides qui caractérisent les façades. De plus, la tour est divisée en deux blocs dont le deuxième, en retrait, permet de briser sa géométrie et de se mettre en retrait de la rue pour réduire son apparence massive.

 

So_View_Logements_commerces_ Celina_Pigeat_atelier_smartseille So_View_Logements_commerces_ Celina_Pigeat_atelier_smartseillePhotos : Eiffage, AkarSarren

Parc paysager, par Jean Mus et Compagnie

Ce nouveau éco-quartier ne serait pas complet sans un aménagement paysager de qualité et respectueux de son environnement. C’est l’atelier marseillais Jean Mus et Compagnie, spécialiste des jardins méditerranéens qui a conçu les espaces de végétation du quartier. Un hectare, planté d’espèces typiques de la région et agrémenté de potagers urbains permet de valoriser et de préserver le patrimoine naturel méditerranéen. Des ruches urbaines ont également été disposées dans le quartier. Le cœur vert du quartier est un lieu de socialisation, d’échange et de rencontre pour ses habitants.

Smartseille - EIFFAGE 02

No Comments

Post a Comment